Nouvelle À bras raccourcis

Personnages et figurants de À bras raccourcis

L’article qui suit se réfère à la seconde version de l’histoire sortie le 21 juillet 2015.

Les personnages et figurants de À bras raccourcis

La forêt est un lieu mystérieux, inquiétant, chargé de symboles. Nous ne connaissons d’elle que ce qu’elle veut bien nous laisser entrevoir. Les entités les plus terrifiantes ne se montrent pas facilement et ne se dévoilent qu’aux promeneurs perdus. Pour les retrouver, un seul moyen, aller se promener en forêt.

Sanglier porte-malheur

La superstition veut que la rencontre d’un sanglier soit signe de mauvais augure. Les personnages ne l’ont pas rencontré, mais il était bien là passant sur les lieux de la scène finale.
Mais sans parler de superstition, rencontrer un sanglier qui vous charge avec ses 150 kg, ce n’est plus de l’augure, mais devient une certitude sur une fin proche.

L’oiseau de malheur

Le grand corbeau est animal carnassier, reconnu comme portant malheur. Réputation due à ses habitudes nécrophages, son plumage noir symbole de mort, et son cri rauque.

Tout le monde aura reconnu la référence à la fable de La Fontaine à la fin de la nouvelle, Le corbeau et le renard.
Référence qui continue dans l’épisode suivant.

Rackham, Arthur: “Some British Ballads” (1919)

 

Le loup gris

Les loups des légendes opèrent souvent seuls, mais dans la réalité ils chassent en meute – un loup peu en cacher un autre –, et se déplacent à la queue leu leu. Leu étant l’ancien nom pour désigner le loup.

Akela, the Lone Wolf

Les personnages humains principaux

Hugues a été nommé en référence à Hugues III de Tours pour des similitudes évidentes de caractère. Hugues III était nommé Hugues le Couard ou le Peureux ou encore le Méfiant.

Viviane a été nommée en référence à la fée Viviane de l’épopée arthurienne.


 

Lire l’extrait

ou

Télécharger la nouvelle gratuitement

Couverture À bras raccourcis